Nous sommes le
26 June 2017
C'est la partie inférieure de la vitre qui a été brisée par le jet de pierre. La partie supérieure a chuté dans un second temps.
C'est la partie inférieure de la vitre qui a été brisée par le jet de pierre. La partie supérieure a chuté dans un second temps.

Un bus caillassé devant le collège de l’Europe

Alors qu’il assurait le transport d’une vingtaine d’élèves,  un bus du réseau Apolo 7 a été la cible d’un jet de pierre, hier, aux alentours de 12 h 45, devant le collège de l’Europe. L’incident n’a heureusement pas fait de blessé. La vitre, effritée, n’a en effet pas été percée par le projectile.

Certains passagers ont été néanmoins recouverts de morceaux de verre après le passage du bus sur un dos d’âne, qui a provoqué la chute de la vitre. Selon les témoins, la pierre aurait heurté le bus au moment où celui-ci passait devant un petit groupe de jeunes. On ignore si ceux-ci sont des élèves de l’établissement.

Renvoyé au dépôt de la Société de transport du bassin chellois (STBC), le véhicule restera immobilisé jusqu’à demain, le temps de procéder à la commande et à la pose d’une nouvelle vitre. Le montant des dégâts a été évalué à 1 400 euros.

La direction de la société de transport promet de tout mettre en oeuvre pour que la mise hors circuit du bus n’impacte pas le trafic. « Nous possédons un ancien bus, qui doit être rééquipé en urgence pour assurer l’intérim », affirme le responsable d’exploitation.

C’est le quatrième incident de ce type depuis le début de l’année sur le réseau Apolo 7.