Nous sommes le
26 June 2017
senat_2

Grand Paris : le Sénat dit oui à l’entrée de Chelles

Rentrera ? Rentrera pas ? Le sujet alimente la chronique depuis que la préfecture de Seine-et-Marne a déclaré invalide, fin novembre, la demande formulée quelques semaines auparavant par le conseil municipal d’intégrer la Métropole du Grand Paris. Depuis, les pronostics vont bon train entre ceux qui prédisent une issue heureuse pour le maire (UMP) de Chelles, farouche partisan de l’adhésion, et ceux qui prophétisent son échec.

Résolu à ne pas perdre la partie, Brice Rabaste s’était associé en décembre dernier à plusieurs maires pour demander que la date-butoir du 30 septembre, initialement prévue par la loi Maptam (Modernisation de l’action publique et d’affirmation des territoires), soit prorogée au 15 novembre. Une requête qui était tombée dans l’oreille de Roger Karoutchi, sénateur UMP, lequel décidait d’intégrer la résolution au sein de deux amendements prévus dans la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République), qui complète la première loi.

L’amendement adopté par les sénateurs

Jeudi dernier, le fameux amendement était soumis à l’avis des sénateurs, qui s’y sont déclarés favorables, malgré l’opposition notoire de Nicole Bricq (PS). Hier, c’était au tour de la loi dans son intégralité d’être examinée, et là encore, malgré l’abstention des socialistes, le texte a été adopté à une très grande majorité.

Et si l’amendement doit encore passer avec succès les nombreuses étapes prévues par le processus législatif, Brice Rabaste ne cache pas sa satisfaction devant la décision des sénateurs. A Vincent Eblé, qui avait dénoncé le « choix égoïste » du maire de Chelles, il répond ce matin à nos confrères du Parisien : « Si Chelles n’est pas dans le Grand Paris, la Seine-et-Marne sera le seul département francilien à n’y être pas représenté ».

 

Lire aussi :
Brice Rabaste mise sur une nouvelle loi pour intégrer le Grand Paris
Grand Paris : Brice Rabaste espère un « amendement de régularisation »
Grand Paris : la préfecture invalide la demande d’adhésion de Chelles !