Nous sommes le
11 December 2017
daniel_glenisson

Daniel Glénisson laisse Chantereine orpheline

Il incarnait depuis près de quinze ans le quartier Chantereine et ses habitants. Daniel Glénisson, le président de l’association de défense de la qualité de vie à Chantereine (ADQC), est décédé le 4 novembre dernier, à l’âge de 68 ans, à la suite d’une intervention chirurgicale. « L’opération était destinée à améliorer son confort de vie quotidien. Nous ne nous attendions pas du tout à ce qu’il parte comme ça », nous a pudiquement confié Françoise, son épouse.

Arrivé à Chantereine au milieu des années 80, après avoir résidé quelques années dans le quartier de Périchelles, cet homme décrit par ses proches comme « droit », « intègre » et « serviable » avait pris la tête de l’association en 2001 dans le but de protéger le quartier tout en l’aidant à sortir de son atonie. C’est à ce titre qu’il avait lancé un loto, puis un vide-grenier, très apprécié des habitants. L’an passé, il s’était fait une fierté d’organiser le centenaire de Chantereine.

L’engagement au quotidien et le sens de l’intérêt général de Daniel Glénisson en avaient rapidement fait un interlocuteur incontournable de la mairie et de la communauté d’agglomération. C’est sous son impulsion notamment que le syndicat intercommunal de transports du bassin chellois (SITBCCE) avait accepté de modifier le tracé d’une ligne Apolo 7, génératrice de nuisances pour les riverains. Le bénévole avait encore fait reculer Marne et Chantereine sur un projet visant à reloger des gens du voyage. Le Chellois adresse à sa famille ses plus sincères condoléances.