Nous sommes le
15 October 2018
chappe_cameras

Chappe : le jeune caillasseur trahi par ses empreintes

Nous vous relations il y a quelques semaines comment des policiers, qui intervenaient dans la nuit du 5 au 6 octobre à la cité Chappe, avaient fait l’objet de jets de pierre en abordant la résidence. Ce soir-là, ils avaient surpris plusieurs d’entre eux en train de découper à la disqueuse l’un des poteaux en haut duquel était fixée une caméra.

Après avoir rétabli le calme dans la cité, avec l’aide des collègues de la police municipale et de la brigade anticriminalité, les fonctionnaires de police avaient eu la présence d’esprit de ramasser quelques échantillons des cailloux qui leur avaient été lancés.

Il dégrade sa cellule de garde à vue

Sur l’une de ces pierres, la police scientifique a retrouvé récemment les empreintes d’un jeune homme déjà connu des services. S’il était mineur au moment des faits, il a 18 ans aujourd’hui. Interpellé, il a dégradé la cellule où il effectuait sa garde à vue.

Il vient d’être mis en examen pour violence avec arme par destination. Il sera par ailleurs convoqué prochainement pour répondre des dégradations commises dans sa cellule.